Actualités :

 

 

La médecine nucléaire est une discipline médicale utilisant l’administration d’un radiopharmaceutique (MRP) pour réaliser :

  • le plus souvent : une imagerie fonctionnelle appelée scintigraphie, permettant d’évaluer le fonctionnement d’un organe,

  • plus rarement : un traitement appelé radiothérapie métabolique (traitement des hyperthyroïdies par iode 131 ; traitement antalgique des douleurs d’origine osseuse par Quadramet).

Les Équipements

 

Les gamma-caméras

 

Le service de médecine nucléaire est équipé de 3 appareils appelés « gamma-caméras » :

  • 1 gamma-caméra couplée à un scanner de repérage (SYMBIA Siemens) permettant d’obtenir des images fusionnées en 3D qui superposent l’imagerie fonctionnelle (scintigraphie) et morphologique (TDM).

    Gamme Caméra ClassiqueCes images, associant les informations métaboliques de la scintigraphie et les informations anatomiques du scanner, améliorent notablement la qualité de l’imagerie et garantissent des diagnostics plus précis, notamment dans le domaine de la pathologie ostéo-articulaire (meilleure différenciation des lésions osseuses bénignes et malignes en particulier au niveau de la colonne vertébrale ; détection facilitée de microfractures...), de l’endocrinologie (aide à la localisation des nodules parathyroïdiens et des lésions neuro-endocrines), et de la pneumologie.


  • 1 gamma-caméra classique

  • 1 gamma-caméra dédiée aux explorations cardiaques

Ces appareils sont sous contrat de maintenance, avec contrôles complets biannuels et contrôles de qualité journaliers, hebdomadaires et mensuels, effectués par les radio-manipulateurs du service.

 

La radiopharmacie

 

C’est une activité optionnelle de la Pharmacie à Usage Intérieur (PUI) de l’établissement à laquelle elle est rattachée.


Les médicaments radiopharmaceutiques, générateurs et précurseurs, sont commandés auprès de laboratoires spécialisés, livrés et stockés dans le service de médecine nucléaire, selon les normes de radioprotection en vigueur. Ces médicaments réservés à l’usage hospitalier sont administrés sur prescription du médecin nucléaire et après analyse pharmaceutique.

 

Le service est soumis aux visites et inspections régulières de conformité effectuées par des sociétés accréditées et par les autorités de tutelle : Agence Régionale de Santé (ARS) et Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN).

 

 

L’équipe médicale et paramédicale

  • 3 médecins spécialisés en médecine nucléaire et diplômés en radioprotection (renouvellement des compétences en mai et septembre 2012)
  • 1 radiopharmacienne 
  • 1 surveillante manipulatrice en électro-radiologie
  • 10 manipulateurs en électro-radiologie dont :

    - 1 correspondant en radioprotection, diplômé en radioprotection
    - 1 correspondant en hygiène
    - 2 correspondants pour les contrôles de qualité des gamma-caméras
    - 1 correspondant pour la démarche qualité
    - 1 correspondant pour l’accueil des élèves stagiaires (manipulateurs en électroradiologie)

  • 5 secrétaires
  • Des intervenants extérieurs  : cardiologues pour les épreuves d'effort

 

Les informations pratiques

 

Documents à fournir


À votre arrivée, il vous sera demandé les documents suivants :

  • Votre carte Vitale et votre attestation de carte Vitale.
  • Votre carte d’identité.
  • Votre attestation de déclaration du médecin traitant.
  • Votre ordonnance sur laquelle est prescrite la scintigraphie.
  • Dans certains cas : votre feuille d’accident du travail.

Honoraires et indications


Les prix sont établis dans un cadre conventionnel selon la Classification Commune des Actes Médicaux (CCAM). Les médecins scintigraphistes sont en secteur 1 ; ils ne pratiquent pas de dépassement d’honoraires. Le prix moyen pour une scintigraphie varie entre 100 et 530 euros, 550 à 1000 euros pour un Tepscan. Le radiopharmaceutique administré est toujours fourni par le service. Son prix est inclus dans le coût de l'examen.

 

  • Si vous êtes assuré(e) social(e), vous n’aurez pas à régler l’examen mais pour certains examens, il vous sera demandé de payer la part mutuelle.

     

  • Si vous ne pouvez pas fournir votre attestation CPAM de déclaration de médecin traitant, vous devrez régler 10 ou 20 euros (selon l’examen pratiqué).

     

  • Pour le Tepscan, si vous n’êtes pas pris(e) en charge à 100%, il vous sera demandé la part mutuelle du forfait médical (soit 26,86 euros).

     

  • Si vous n’êtes pas assuré(e) social(e), vous devrez régler la totalité du forfait médical soit 89,54 euros.
  •  

    Merci d’apporter vos scintigraphies précédentes ainsi que les examens de radiologie et/ou les analyses de sang en rapport avec le problème pour lequel vous consultez.

     

    Si vous ne pouvez pas venir à votre rendez-vous, merci de nous prévenir car certains produits sont spécialement commandés pour vous et ne pourront pas être utilisés pour d’autres patients (scintigraphie à l’Octréoscan, traitement par iode 131 ou Quadramet, Tepscan).