Actualités :

 

FOIRE AUX QUESTIONS

 

Faut-il être à jeun ?


Non, pour la plupart des scintigraphies, à l’exception des scintigraphies digestives, myocardiques, du Tepscan, du traitement par iode 131 et de la détection du ganglion sentinelle si vous êtes opéré(e) le jour de l’examen.

 

Dois-je interrompre certains traitements avant l’examen ?


Cela est parfois nécessaire, en particulier pour les scintigraphies myocardiques, thyroïdiennes, rénales avec test au Captopril et les traitements par iode 131 et Quadramet.
L’interruption du traitement doit se faire après l’accord du médecin qui demande l’examen ; ce dernier pourra dans certains cas être amené à prescrire un traitement de relais.

 

Puis-je venir accompagné(e) ?


Bien sûr, mais votre accompagnant ne pourra pas attendre avec vous dans la salle d’attente qui est réservée aux patients ayant bénéficié d’une injection de radiopharmaceutiques. Il pourra cependant assister à la remise du résultat par le médecin, si vous le souhaitez.
Évitez si cela est possible de venir accompagné de vos enfants s’ils sont âgés de moins de 10 ans.

 

Puis-je venir avec mon véhicule personnel ?


Aucun des radiopharmaceutiques utilisés n’entraîne de somnolence. Vous pouvez repartir à votre domicile en conduisant votre véhicule.

 

Cet examen est-il dangereux pour moi et pour mon entourage ?


Ce n’est pas parce que le traceur administré est radioactif que l’examen est plus irradiant ou plus dangereux que les examens de radiologie. Les éléments utilisés ont, le plus souvent, une « durée de vie radioactive » très courte et ils ne restent pas longtemps dans l’organisme. (Exemple : pour le technétium 99m, principal radioélément utilisé, la demi-vie radioactive est de 6 heures et l’élimination urinaire du radiotraceur est rapide). La dose administrée est calculée en fonction de l’âge et du poids du patient, selon les recommandations des sociétés savantes nationales et internationales. La scintigraphie est utilisée en routine chez l’adulte et chez l’enfant.

 

Il est cependant recommandé de prendre des précautions supplémentaires vis-à-vis des enfants, c'est-à-dire :

  • d’éviter les contacts avec les femmes enceintes et les enfants en bas âge, le jour même, pour la plupart des scintigraphies. Ce délai peut être plus long après certains examens (prise d’iode 131). Par ailleurs, évitez si cela est possible de venir accompagné de vos enfants s’ils sont âgés de moins de 10 ans ;
  • d’interrompre l’allaitement pendant 24 heures (scintigraphie thyroïdienne) ou 48 heures (scintigraphie osseuse).

Merci de nous signaler si vous devez prendre l’avion prochainement : en fonction du type d’examen et de la date du voyage, nous vous fournirons éventuellement un certificat, à présenter lors du contrôle de sécurité.

 

Quels documents faut-il apporter ?

  • Votre carte Vitale et votre attestation de carte Vitale.
  • Votre attestation de déclaration du médecin traitant.
  • Votre ordonnance sur laquelle est prescrite la scintigraphie.
  • Dans certains cas : votre feuille d’accident du travail.
  • Vos scintigraphies précédentes ainsi que les examens de radiologie et/ou les analyses de sang en rapport avec le problème pour lequel vous consultez.